Choisir une langue- إختر اللغة

Israël. Les groupes de défense des droits doivent avoir accès à Gaza

« Les autorités israéliennes ont selon toute apparence employé à notre égard des ruses bureaucratiques pour ce qui est de l'accès à Gaza, en le faisant dépendre de critères totalement déraisonnables alors même que le décompte des morts ne cesse d'augmenter », a déclaré Anne FitzGerald, directrice de la recherche et de la réaction aux crises chez Amnesty International.

Lire la suite...

Israël. Face à la reprise des hostilités, il est impératif de laisser les groupes de défense des droits humains se rendre à Gaza

La reprise des frappes aériennes israéliennes et des tirs de roquettes en provenance de Gaza souligne à quel point il est important de permettre aux groupes de défense des droits humains de se rendre sur place immédiatement afin d'observer la situation, a déclaré Amnesty International mardi 19 août.

Lire la suite...

États-Unis. Recours à la force meurtrière au Missouri : il faut enquêter sur les méthodes policières

Il faut mener dans les meilleurs délais une enquête approfondie, indépendante et impartiale sur les allégations selon lesquelles la police a abattu un adolescent non armé dans l’État du Missouri, mais également une enquête sur le recours à la méthode forte pour disperser la vague de protestations qu’a suscité cet événement, a déclaré Amnesty International. 

Lire la suite...

Maroc. Des militants emprisonnés pour avoir dénoncé des actes de torture doivent être immédiatement libérés

Deux militants emprisonnés après avoir déclaré qu’ils avaient été enlevés et torturés doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International jeudi 14 août. Wafaa Charaf, militante politique et défenseure des droits humains, a été condamnée à un an de prison et à une amende de 1 000 dirhams mardi 12 août. Elle était accusée d’avoir fait des déclarations mensongères en affirmant qu’elle avait été enlevée et torturée par des inconnus en avril 2014.

Lire la suite...

Égypte. Des juges se récusent lors du procès des manifestants pro-Morsi sans dissiper les craintes concernant la peine capitale

À l’heure où l’on apprend que trois juges qui devaient siéger lors d’un procès collectif en Égypte se sont récusés, Amnesty International continue à craindre que les procès spectaculaires conclus par de très nombreuses peines de mort ne deviennent le signe distinctif lugubre de la justice égyptienne.

Lire la suite...

Afghanistan. Pas de justice pour les milliers de civils tués lors d'opérations menées par l'OTAN et les États-Unis

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport publié lundi 11 août. Le rapport Left in the Dark, qui se penche principalement sur les frappes aériennes et les raids nocturnes menés par les forces américaines, y compris les forces des opérations spéciales, indique que même certains agissements qui semblent être des crimes de guerre n’ont fait l’objet d’aucune enquête et restent impunis.

Lire la suite...

Des éléments indiquent que l'armée israélienne a attaqué délibérément des professionnels de la santé à Gaza

 

Une enquête doit être menée sans délai au sujet d'éléments de plus en plus nombreux indiquant que les Forces de défense d'Israël ont lancé contre des hôpitaux et des professionnels de la santé à Gaza des attaques apparemment délibérées qui ont fait six morts parmi le personnel paramédical, a déclaré Amnesty International en rendant publics des témoignages troublants de médecins et de personnel infirmier et ambulancier qui travaillent dans cette région.

Lire la suite...

Russie. Le lanceur d'alerte Edward Snowden sans protection juridique

Les informations selon lesquelles Edward Snowden vivrait en Russie avec une « autorisation temporaire de séjour » précaire au lieu de la protection que lui conférerait un accord d'asile en bonne et due forme montrent une nouvelle fois que cet homme doit être autorisé à se rendre dans le pays de son choix pour y effectuer une demande d'asile, a déclaré Amnesty International vendredi 1er août.

Lire la suite...

Gaza: « Les bombardements n’ont cessé qu’au lever du soleil »

Lundi 28 juillet et la nuit qui a suivi, nous avons connu les heures les plus terrifiantes du conflit en cours. Les violences ont fini par s’étendre à la zone où je vis ; où mes voisins, mes enfants et moi-même pensions être en sécurité. Après une journée de travail à recueillir des informations sur l’homicide de jeunes garçons dans le camp de réfugiés de Shati, le premier jour de l’Aïd, et sur la mort du premier chrétien palestinien dans le cadre du conflit actuel - tous deux près de chez moi -, je me suis allongé sur le canapé et j’ai commencé à regarder la télé. Il y a eu une coupure, mais j’avais allumé le générateur.

Lire la suite...

Maroc. Il faut cesser de poursuivre les victimes de torture pour « dénonciation d'une infraction non existante »

Les autorités marocaines doivent cesser les poursuites judiciaires qui ressemblent à des manœuvres d'intimidation destinées à dissuader les victimes de torture et d'autres mauvais traitements de parler, a déclaré Amnesty International jeudi 31 juillet 2014 à la suite de la condamnation à trois ans de prison, la semaine précédente, d'un militant qui avait porté plainte pour torture et qui a été poursuivi pour « dénonciation d'une infraction non existante », et alors que des poursuites similaires sont en cours contre deux autres défenseurs des droits humains.

Lire la suite...

Iran. Une nouvelle vague d'agressions contre des journalistes tandis que la répression s'aggrave

Une forte augmentation des arrestations, des poursuites judiciaires et des incarcérations de journalistes indépendants en Iran révèle que les autorités sont déterminées à anéantir les espoirs d'une plus grande liberté qu'avait fait naître l'élection du président Hassan Rouhani, a déclaré Amnesty International dans une synthèse parue le vendredi 1er août 2014.

Lire la suite...

L'Europe doit ratifier la Convention d'Istanbul afin de lutter contre la violence à l'égard des femmes

Les gouvernements de l'Union européenne (UE) et des autres pays d'Europe doivent signer et ratifier dans les meilleurs délais la Convention d'Istanbul, un nouvel outil visant à prévenir et combattre la violence contre les femmes et les jeunes filles, ainsi que la violence domestique sur tout le continent, a déclaré Amnesty International alors que le traité entre en vigueur vendredi 1er août.

Lire la suite...

L’UE doit remédier aux lacunes de la réglementation du commerce de la torture

L’Union européenne (UE) doit sans délai renforcer sa législation afin de permettre aux États membres d’interdire le commerce de nouveaux équipements et technologies n’ayant pas d’autre usage que d’infliger la peine capitale, la torture ou des mauvais traitements, ont déclaré Amnesty International et l’Omega Research Foundation, alors que des experts se réunissent mardi 29 juillet à Bruxelles pour durcir les réglementations en vigueur.

Lire la suite...

Conflit Israël/Gaza: Questions et Réponses

Que pense Amnesty International de la résolution que le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adoptée le 23 juillet ? Que va-t-il se passer maintenant ?

Amnesty International accueille avec satisfaction la résolution S-21/1 portant création d'une commission d'enquête, et note que sa formulation permet à cette commission d'enquêter sur les violations du droit international commises par toutes les parties au conflit actuel.

Lire la suite...

Burundi. La peur s’installe, sur fond de violences politiques et de répression gouvernementale

 

Le parti au pouvoir au Burundi mène une campagne musclée d’intimidation contre les détracteurs du gouvernement, et son organisation de jeunesse commet des crimes en toute impunité alors que des élections sont prévues dans le pays en 2015, écrit Amnesty International dans un rapport qu’elle publie mardi 29 juillet 2014.

Lire la suite...

États-Unis. Encore une exécution « manquée ». L'abolition reste la seule solution

L'exécution prolongée d'un prisonnier en Arizona mercredi 23 juillet doit inciter, une nouvelle fois, les autorités américaines à abolir la peine de mort, a déclaré Amnesty International. « Combien de fois faudra-t-il rappeler aux agents de l'État que l'« 'exécution sans cruauté » est un mythe avant qu'ils ne renoncent définitivement à leurs diverses expérimentations en matière d'exécution judiciaire ? », a demandé Rob Freer, chercheur d'Amnesty International sur les États-Unis. Cette année, au moins trois exécutions ne se sont pas déroulées comme prévu aux États-Unis.

Lire la suite...

Mexique. Il faut abandonner les charges injustes retenues contre un prisonnier d’opinion torturé

Un migrant en situation irrégulière ayant été arrêté et torturé par la police et l'armée mexicaines fait actuellement l'objet de poursuites injustes en raison de son appartenance ethnique, et doit être libéré immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International mercredi 23 juillet en l'adoptant comme prisonnier d'opinion.

Lire la suite...

États-Unis : Arrêtez les transferts d'armes vers Israël, car des crimes de guerre sont sans doute commis à Gaza

Le gouvernement des États-Unis doit mettre immédiatement fin à ses livraisons  à Israël de grandes quantités d'armes qui fournissent les moyens de commettre à Gaza de nouvelles et graves violations du droit international, a déclaré Amnesty International en demandant qu'un embargo total sur les armes soit imposé à toutes les parties au conflit.

Lire la suite...

Israël/Gaza. L'attaque d'une école de l'ONU pourrait être un crime de guerre et doit faire l'objet d'une enquête

L'attaque survenue dans la nuit contre l'école élémentaire de Jabaliya, à Gaza, où plus de 3 000 civils déplacés avaient trouvé refuge, pourrait être un crime de guerre et doit faire l'objet d'une enquête indépendante, a déclaré Amnesty International mercredi 30 juillet 2014. Cette attaque a fait au moins 20 morts et des dizaines de blessés dans cette école, située dans le camp de réfugiés très densément peuplé de Jabaliya.

Lire la suite...

« À Gaza, on n’est en sécurité nulle part » – Un aperçu de la vie sous les bombes

Ce matin, alors que je me brossais les dents, j’ai entendu le bourdonnement familier d’un drone décrivant des cercles au-dessus de notre immeuble. J’ai fait abstraction de ce bruit. Des drones tournent au-dessus de chez nous en permanence ; on ne sait jamais s’ils sont là uniquement pour une opération de surveillance ou parce qu’un tir de missile est imminent. On se sent impuissant face à cette incertitude. Que peut-on faire ?

Lire la suite...