Choisir une langue- إختر اللغة

Arabie saoudite. Le système judiciaire «lacunaire» favorise la frénésie d’exécutions

Des condamnations à mort sont prononcées à l’issue de procès iniques ne respectant pas les garanties élémentaires d’équité; Au moins 102 personnes ont été exécutées au cours du premier semestre 2015, comparé à 90 sur l’ensemble de l’année 2014; En moyenne, une personne est exécutée tous les deux jours, en général par décapitation; Depuis quelques années, près de la moitié des exécutions concernent des crimes non létaux;

L’impact du Traité sur le commerce des armes va être fixé lors de la conférence qui se tient au Mexique

Le Traité sur le commerce des armes (TCA), créé pour contrôler les transferts internationaux d’armes peu réglementés qui alimentent les crimes de guerre et les graves atteintes aux droits humains, va être soumis à son premier test important au Mexique cette semaine, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Burundi. La torture est utilisée pour extorquer des «aveux» et écraser la dissidence

Les coups de barres de fer et les brûlures à l’acide figurent parmi les méthodes de torture mises en œuvre par les forces de sécurité du Burundi en vue d’extorquer des « aveux » et de réduire au silence la dissidence, écrit Amnesty International dans son rapport publié lundi 24 août 2015.

Yémen. La mort et la destruction semées chez les civils font craindre que des crimes de guerre n’aient été commis

Les frappes aériennes de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les attaques lancées par des groupes armés pro et anti-Houthis à Taizz et Aden, au Yémen, ont tué de très nombreux civils - parmi lesquels des dizaines de mineurs - et pourraient constituer des crimes de guerre, écrit Amnesty International dans une nouvelle synthèse rendue publique mardi 18 août.

Syrie. Les crimes de guerre aggravent les souffrances des civils bombardés et assiégés de la Ghouta orientale

Les incessants bombardements aériens et tirs d’obus des forces gouvernementales syriennes aggravent les souffrances des civils pris au piège d’un siège et d’une crise humanitaire qui s’amplifie dans la Ghouta orientale, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public le 12 août.

Centrafrique. Des casques bleus soupçonnés du viol d'une fillette de 12 ans

Il faut que le viol d’une fillette de 12 ans et ce qui s’apparente à l’homicide sans discrimination d’un adolescent de 16 ans et de son père, qui auraient été commis par les forces de maintien de la paix sous mandat des Nations unies en République centrafricaine, fassent l’objet d’une enquête de toute urgence et que les responsables présumés de ces agissements soient suspendus immédiatement, a déclaré Amnesty International.

Le récent naufrage en Méditerranée souligne l’urgence d’itinéraires légaux et sûrs vers l'Europe

Les gouvernements européens doivent se mobiliser davantage pour fournir des voies sûres et légales aux personnes ayant besoin de protection pour entrer dans l’Union européenne (UE), plutôt que de leur faire risquer leur vie en mer par milliers, a déclaré Amnesty International, alors qu’une vaste opération de recherche et de sauvetage était lancée en Méditerranée centrale le 5 août.

France: La nouvelle loi sur la surveillance porte gravement atteinte aux droits humains

Après la validation par le Conseil constitutionnel de toutes les dispositions d’une nouvelle loi relative à la surveillance sauf trois, les autorités françaises vont disposer d’ici quelques jours de pouvoirs considérables pour surveiller les gens sur Internet et dans leur vie de tous les jours, a déclaré Amnesty International vendredi 24 juillet 2015.

"Vendredi Noir": Carnage à Rafah

Reconstitution des attaques menées par Israël contre Rafah entre le 1er et le 4 août 2014; Des éléments solides attestant de crimes de guerre et déventuels crimes contre lhumanité doivent faire sans délai lobjet dinvestigations; Les forces israéliennes ont tué au moins 135 civils palestiniens, dont 75 enfants, à la suite de la capture dun soldat israélien; 

Trois raisons pour lesquelles le nombre de morts en Méditerranée a chuté de manière spectaculaire

De nouveaux éléments indiquent que le projet de l’Europe visant à empêcher les naufrages de réfugiés et de migrants en Méditerranée fait vraiment la différence. Découvrez ce qui a changé et les défis qui se profilent.

Le Traité international sur le contrôle des armes pourrait se transformer en pétard mouillé

Chaque année, un demi-million de personnes sont tuées par des armes à feu, dont une grande partie a fait l’objet de transferts irresponsables. La circulation des armes, très peu contrôlée, alimente également les conflits qui coûtent la vie à des millions de personnes, qui sont déplacées massivement et n’ont plus accès aux soins de santé élémentaires, à l’eau potable ni à la nourriture.

La Plateforme Gaza: Un outil numérique pour discerner les violations commises par Israël à Gaza

Amnesty International et Forensic Architecture ont dévoilé mercredi 8 juillet un outil d'investigation en ligne, qui dresse la carte des attaques israéliennes contre Gaza durant le conflit de juillet et août 2014. Il a pour but de contribuer à faire pression afin que les responsables présumés de crimes de guerre et d'autres violations du droit international humanitaire rendent compte de leurs actes.

Le gouvernement britannique nous a espionnés ; nous ne pouvons l’accepter

Mercredi 1er juillet, peu après 16 heures, Amnesty International a reçu un courriel de la part de l’Investigatory Powers Tribunal (IPT), juridiction chargée de connaître des affaires liées aux services du renseignement du Royaume-Uni. Le message était succinct, mais il a fait l’effet d’une bombe.

Balkans. Des réfugiés et des migrants frappés par la police, laissés dans un flou juridique et abandonnés par l’Union européenne

Des milliers de réfugiés, de demandeurs d’asile et de migrants – dont des enfants – qui effectuent un voyage dangereux à travers les Balkans sont victimes de violences et d’extorsion de la part des autorités et de bandes criminelles, et sont honteusement abandonnés par l’Union européenne (UE), dont le système d’asile et de migration défaillant les piège, sans aucune protection, en Serbie et en Macédoine, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport.

Amnesty International espionnée par le gouvernement britanique

 

Mercredi 1er juillet, l’Investigatory Powers Tribunal (IPT), juridiction chargée de juger les abus de pouvoirs en matière d’enquête, a fait une révélation choquante à Amnesty International : le gouvernement britannique a espionné l’organisation en interceptant ses communications, en y accédant et en les conservant.

Yémen. L'analyse de plusieurs frappes et d'armes montre que la coalition a tué des dizaines de civils avec des bombes puissantes

De nouvelles recherches et des analyses d’armes effectuées par Amnesty International au Yémen mettent en relief le prix élevé que continuent à payer les civils alors que se poursuivent dans tout le pays les frappes aériennes de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite. Ces recherches font apparaître un manquement aux exigences du droit international humanitaire.

Les autorités égyptiennes emprisonnent une génération de jeunes militants dans l’objectif d’écraser la dissidence

L’assaut nourri mené par les autorités égyptiennes contre les jeunes militants constitue une tentative flagrante de briser les jeunes esprits les plus courageux et brillants du pays, et de tuer dans l’œuf toute future menace à leur exercice du pouvoir, écrit Amnesty International dans une nouvelle synthèse rendue publique mardi 30 juin.

États-Unis. La Cour suprême valide l’utilisation d’un produit controversé pour les injections létales

La décision rendue lundi 29 juin par la Cour suprême des États-Unis en faveur de l’utilisation du midazolam, un produit controversé que les autorités de l’Oklahoma emploient pour les exécutions par injection létale, ne résout pas les problèmes fondamentaux de la peine capitale, a déclaré Amnesty International.

Le rapport de l’ONU sur le conflit à Gaza est un grand pas vers la justice pour les victimes

Les victimes de crimes de guerre et de violations graves du droit international humanitaire imputables aux deux camps qui se sont affrontés lors du conflit de 2014 à Gaza pourraient faire un grand pas vers la justice, a déclaré Amnesty International en réaction à la publication lundi 22 juin des conclusions de la Commission d’enquête indépendante des Nations unies.

Victimes de la torture: Pas seuls, jamais oubliés

 

Le 26 juin, journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, nous serons aux côtés de celles et ceux dont la vie a été brisée par la torture. Au cours de l’année écoulée, nous avons été plus de deux millions à demander à nos gouvernements de ne plus recourir à la torture, de l’Argentine à l’Australie, du Maroc à la Moldavie, de la Pologne aux Philippines.