Choisir une langue- إختر اللغة

Cessez d'armer Israël!

 Cet été, les civils sont les principales victimes de la violence dans les territoires palestiniens occupés et en Israël. Cela est dû, en grande partie, aux armes fournies par des pays étrangers.  Amnesty International demande un embargo complet sur les armes imposées par l'ONU contre Israël, le Hamas et les groupes armés palestiniens. Il est temps pour une enquête internationale mandatée par l'ONU sur les violations commises de tous les côtés au milieu de l'invasion israélienne de Gaza et les tirs aveugles de roquettes des groupes armés palestiniens en Israël. Le gouvernement américain doit cesser de fournir des munitions, des armes, des dispositifs de contrôle de la foule et de la formation militaire à Israël.

 Interpellez avec nous le Président des Etats-Unis, Barack Obama :

Monsieur le Président,

Je suis très préoccupé-e par les récents événements en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés. J'exhorte le gouvernement des États-Unis à arrêter immédiatement le transfert des armes à Israël. Ceci inclus la fourniture de toutes les armes, munitions, équipements et dispositifs de police, ainsi que la formation et les techniques à Israël. Amnesty International demande aussi à l’ONU d’instaurer sans délai un embargo général sur les armes à destination d’Israël, du Hamas et des groupes armés palestiniens. Le gouvernement américain doit cesser d'armer l'armée israélienne.

L'armée israélienne a utilisé une force excessive dans les territoires palestiniens occupés, y compris durant les dernières punitions collectives en Cisjordanie, et Jérusalem-Est. Ceci fait suite à l’assassinat d’un jeune adolescent palestinien et trois adolescents israéliens mais aussi l’escalade de la violence entre Israël et les groupes armées palaisiennes dans la bande de Gaza qui a fait plusieurs   morts et des centaines de blessés et des arrestations parmi les palestiniens.  Depuis qu'Israël a commencé ses opérations militaires visant la bande de Gaza, plus de 200 Palestiniens et un Israélien ont été tués. Selon Les Nations Unies  77% des morts dans la bande de Gaza étaient des civils, dont 21% sont des enfants.

Des milliers de civils en Israël, y compris les enfants, vivent sous vivant sous la menace constante des tirs de roquettes à partir de Gaza. Ils cherchent refuge lorsque les sirènes retentissent, de jour comme de nuit. Ces roquettes violent le droit international en raison de leur caractère aveugle .A cet effet, Amnesty international appelle à leur cessation immédiate. Beaucoup de tactiques militaires utilisées par toutes les parties au conflit violent le droit international humanitaire et le droit international relatif aux droits humains. Pour aider à arrêter ces violations des droits humains, les États-Unis devraient suspendre la fourniture d'armes lorsque elles constatent que cers armes  peuvent être utilisés dans de graves violations des droits de l'homme.

Pour cette raison, les États-Unis devraient suspendre tous les transferts d'armes à Israël jusqu'à ce qu’il cesse de violer les droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés. Israël doit mettre en place des mécanismes efficaces pour veiller à ce que ces transferts ne soient pas utilisés pour commettre ou faciliter les violations du droit international humanitaire et le droit international relatif aux droits humains. Israël doit également mettre en place des processus de responsabilisation crédibles pour les violations enregistrées. L’objectif est de prévenir d'autres violations graves du droit international humanitaire et le droit international relatif aux droits humains par toutes les parties au conflit. Les États-Unis doivent agir en conformité avec ses propres lois et politiques concernant les transferts d'armes.

Cessez d'armer Israël. Le monde vous  regarde.

Signatures collectes:
122 signatures
[*] Champ requis
[1] ne sera pas affich publiquement
Petitions by Great Joomla!

FaceBook  Twitter