Choisir une langue- إختر اللغة

Omar Khadr est libre !

Omar Khadr est libre ! Merci à toutes et à tous pour votre travail de longue haleine en sa faveur : pétitions, lettres, manifestation, vous avez été nombreux à demander sa libération et la fermeture de Guantanamo.

Lire la suite...

On peut y arriver ! 10 victoires sur le plan des droits humains depuis début 2015

 

Des prisonniers ont été libérés, des charges abandonnées, des indemnisations accordées : voilà quelques-unes des bonnes nouvelles auxquelles les sympathisants d'Amnesty à travers le monde ont déjà contribué en 2015. Ensemble, nous pouvons déplacer des montagnes !

1. Plus d'un million d’entre nous mobilisés pour Raif Badawi : #FreeRaif

Raif Badawi a été condamné à 10 ans d'emprisonnement et 1 000 coups de fouet pour avoir créé un site Internet de débat social et politique. Lorsqu'il a reçu les 50 premiers coups, en janvier, des militants du monde entier se sont levés pour crier leur indignation. Depuis, il n'a pas été de nouveau flagellé. On en ignore les raisons, mais le fait est qu'il demeure incarcéré et qu'il risque de voir sa peine appliquée tant qu’elle n'a pas été annulée. « Sachez, personnes libres qui défendez Raif, que votre mobilisation change les choses, a déclaré son épouse, Ensaf Haidar. Je vous en prie, continuez tant que Raif n'est pas libre. »    Signez !

2. Nous avons poussé Shell à verser une indemnisation de 55 millions de livres sterling pour les déversements de pétrole au Nigeria.

Au terme de plusieurs années de travail de campagne, nous avons contribué à ce que 15 600 fermiers et pêcheurs de Bodo, une communauté du delta du Niger, obtiennent enfin justice. En janvier, Shell a annoncé la conclusion d'un accord sur une somme de 55 millions de livres qui devrait aider les habitants à reconstruire leur vie et leurs moyens de subsistance dans cette région, dévastée par deux grandes fuites de pétrole en 2008 et 2009. Le combat pour le nettoyage et la décontamination de la zone continue.

3. Libération de Guadalupe, emprisonnée pour avoir fait une fausse couche.

Grâce au dévouement et à l'action des militants au Salvador, Carmen Guadalupe Vásquez a été graciée et est sortie de prison, en février. Elle avait tout juste 18 ans quand elle avait fait une fausse couche. Soupçonnée d'avoir avorté – l'avortement est interdit en toutes circonstances au Salvador –, elle avait été condamnée en 2007 à 30 ans de réclusion pour meurtre à la suite d'accusations forgées de toutes pièces. En avril, nous remettrons une pétition signée de plus de 250 000 sympathisants d'Amnesty demandant qu'il soit mis fin à l'interdiction d'avorter. Rejoignez notre campagne Mon corps, mes droits!

4. Abandon des dernières charges contre Claudia Medina

Au Mexique, les dernières charges retenues contre Claudia Medina, une victime de torture évoquée dans la campagne Stop Torture, ont été abandonnées. Nous restons mobilisés afin qu’elle obtienne justice.

5. Nous avons mené plus de 3 millions d'actions dans le cadre d'Écrire pour les droits

D'après un décompte final effectué à l'issue de notre dernier marathon des lettres, en décembre, nous avons battu haut la main le record de 2013, qui était de 2,3 millions d'actions. Des gens du monde entier ont envoyé plus de 3 millions de lettres, courriels, SMS, fax et tweets pour exprimer leur soutien à celles et ceux dont les droits avaient été bafoués. 

6. La torture, désormais un crime au Togo

La nouvelle est arrivée 26 ans après la signature par ce pays d'Afrique de l'Ouest de la Convention des Nations unies contre la torture. Ce jugement historique est dû au travail des membres d'Amnesty Togo et de ses partenaires, qui ont réuni des victimes de torture pour qu'elles demandent justice ensemble.  

7. Libération de Tun Aung au Myanmar

Dans le monde entier des défenseurs des droits humains ont fêté la libération, en janvier, de Tun Aung, condamné à 17 ans d'emprisonnement après avoir tenté de calmer la foule lors d'émeutes en 2012, au Myanmar. Cette bonne nouvelle a fait suite à plus de deux ans de pression de la part de sympathisants d'Amnesty, en particulier lors de l'édition 2013 d'Écrire pour les droits, notre marathon des lettres. La Commission des droits humains du Myanmar a indiqué que nos lettres l'avait conduite à se pencher davantage sur le cas de Tun Aung.

8. Libération de trois manifestants en Guinée équatoriale

En Guinée équatoriale, trois hommes ont été libérés. La veille, Amnesty avait réclamé leur remise en liberté. Celestino Okenve, Antonio Nguema et Miguel Mbomiohad avaient été arrêtés pour avoir protesté pacifiquement contre l'accueil dans le pays de la Coupe d'Afrique des nations de football. Ils ont été détenus deux semaines sans inculpation, et leurs contacts avec un avocat ont été limités.

9. Liu Ping, détenue en Chine, a reçu une visite en prison

Dans le monde entier, lors de l'édition de 2014 d'Écrire pour les droits, des gens se sont mobilisés en faveur de Liu Ping, une militante emprisonnée parce qu'elle combat la corruption. Sa fille, Liao Minyue, a pu lui rendre visite en décembre 2014 et février 2015, ce qui lui avait été refusé auparavant. C'est une évolution positive et il se peut que la mobilisation internationale sur le cas de Liu Ping lors de l’action Écrire pour les droits ait pesé dans la balance. « Je suis très touchée par tout ce qui est fait pour ma mère, a déclaré Liao Minyue. Je voudrais remercier tous ceux qui ont agi en sa faveur. » Nous continuerons de réclamer la libération immédiate de Liu Ping.

10. Fidji est devenu le 99e pays à abolir la peine de mort

Le 13 février, nous avons appris la bonne nouvelle : Fidji avait aboli la peine de mort. Cela portait à 99 le nombre de pays ayant tourné le dos à ce châtiment des plus cruels et inhumains, soit exactement la moitié des États du monde. Notre campagne se poursuit pour que d'autres pays en fassent autant. Notre campagne se poursuit pour que d'autres pays en fassent autant.

 

Mexique. Les charges retenues contre Claudia Medina Tamariz ont été abandonnées

Toutes les charges ont été abandonnées contre Claudia Medina Tamariz, une femme mexicaine qui a été torturée et forcée à formuler de faux aveux en 2012.

Lire la suite...

Royaume-Uni. Jugement «historique» sur la surveillance des communications

Amnesty International et d’autres organisations ont remporté vendredi 6 février une victoire historique, le tribunal chargé de surveiller les pratiques des services de renseignements britanniques ayant reconnu que le partage de renseignements entre les États-Unis et le Royaume-Uni sur la surveillance des communications bafouait le droit relatif aux droits humains.

Lire la suite...

Salvador. La grâce accordée à une femme incarcérée pour avoir fait une fausse couche est une victoire de la justice

Abortion if banned in all circumstances in El Salvador.

La grâce accordée par l’Assemblée parlementaire du Salvador à une jeune femme emprisonnée après avoir fait une fausse couche est une victoire de la justice et donne de l’espoir aux 15 autres femmes qui sont derrière les barreaux pour des charges similaires, a déclaré Amnesty International.

Lire la suite...

La ratification par la Somalie de la Convention relative aux droits de l'enfant est un grand pas en avant pour les enfants et les générations futures

La ratification par la Somalie de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations unies constitue une étape décisive pour le bien-être des enfants et des générations futures dans le pays, a déclaré Amnesty International. La Somalie est devenue le 195e État partie à ce traité.

Lire la suite...

Myanmar : Le Dr Tun Aung libéré

La remise en liberté de Tun Aung, militant pacifique incarcéré simplement pour avoir tenté d'empêcher des violences intercommunautaires, est une bonne nouvelle, mais les autorités du Myanmar doivent également libérer les dizaines d'autres prisonniers d'opinion qui sont toujours derrière les barreaux, a déclaré Amnesty International.

Lire la suite...

Nigeria. Shell verse finalement 55 millions de livres sterling aux victimes des fuites de pétrole dans le delta du Niger

Activists in Port Harcourt, Nigeria protest to demand that Shell pay reparations and clean up its oil spills. Bien qu'elle se soit longtemps fait attendre, l'indemnisation versée par le géant pétrolier Shell à une population anéantie par des épanchements de pétrole dans le delta du Niger constitue une victoire importante pour les victimes de négligences de la part d'entreprises, ont déclaré Amnesty International et le Centre pour l’environnement, les droits humains et le développement mercredi 7 janvier.

Lire la suite...

L'échange de prisonniers entre les États-Unis et Cuba doit encourager un changement historique en matière de droits humains

L'échange de prisonniers survenu mercredi 17 décembre entre les États-Unis et Cuba présente les circonstances les plus favorables depuis plus d'un demi-siècle pour l'élaboration d'un programme de changement sur le plan des droits humains, avec en toile de fond des efforts de normalisation des relations entre les deux pays, a déclaré Amnesty International. 

Lire la suite...

Inde. L'indemnisation supplémentaire promise par le gouvernement représente une victoire pour les rescapés de la catastrophe de Bhopal

Survivors and activists have long criticized the Indian government for massively underestimating the number of dead and injured after the Bhopal gas leak.  Le gouvernement indien a accepté aujourd’hui d’augmenter le montant qu’il réclame dans le cadre de l’action intentée contre Union Carbide quant à la fuite de gaz survenue en 1984 dans son usine de pesticides, catastrophe qui a empoisonné plus d’un demi-million de personnes.

Lire la suite...

Bahreïn. Un militant libéré sous caution

L’annonce de la libération sous caution de Nabeel Rajab, défenseur bahreïnite des droits humains, s’est fait attendre bien trop longtemps, a déclaré Amnesty International dimanche 2 novembre en appelant les autorités à abandonner les poursuites engagées contre cet homme.

Lire la suite...

Vietnam : Un célèbre blogueur libéré

Le blogueur Nguyen Van Hai, a été libéré de prison le 21 octobre 2014. Il a été immédiatement conduit à l'aéroport et mis dans un avion pour rejoindre les Etats-Unis. 

Lire la suite...

Nigeria : un homme libéré après 19 années passées dans le couloir de la mort

La remise en liberté de ThankGod Ebhos, après 19 années passées dans le quartier des condamnés à mort, illustre la brutalité et l'iniquité inhérentes à la peine capitale au Nigéria.  Cet homme avait évité de très peu son exécution programmée en juin 2013.

Lire la suite...

Mexique. Ángel Colón est libre

Le prisonnier d'opinion Ángel Amílcar Colón Quevedo, victime de torture, a été libéré de prison après cinq ans passés en détention provisoire, une mesure bienvenue mais attendue depuis trop longtemps, a déclaré Amnesty International.

Lire la suite...

Chine. Gao Zhisheng est libre

Gao Zhisheng, un des cas du Marathon des Lettres de 2012, a été libéré, le 7 aout 2014, après une peine de trois ans d'emprisonnement. Selon le droit pénal chinois, ses droits politiques restent suspendus pour une année, malgré sa libération. Cela signifie qu'il est maintenu sous surveillance étatique renforcée. Il doit se présenter régulièrement à la police, n'est pas autorisé "à voyager dans ou à l'extérieur des frontières chinoises, à écrire, publier ou diffuser des commentaires, de la littérature et des documents audio ou visuels qui pourraient être dommageables pour les intérêts et l'honneur de la Chine ou de sa société". Toute entrave à ces injonctions lui vaudra de nouvelles sanctions ou une condamnation pénale.

Lire la suite...

Le rôle de la Pologne dans les détentions secrètes de la CIA révélé

La Pologne est le premier pays de l'Union européenne (UE) à être déclaré complice des États-Unis concernant la restitution, la détention secrète et la torture de personnes soupçonnées d'actes terroristes, a déclaré Amnesty International jeudi 24 juillet, accueillant avec satisfaction deux arrêts historiques rendus ce jour en faveur des droits humains.

Lire la suite...

Russie. Mikhaïl Kosenko est libre !

Le militant russe pacifique Mikhaïl Kosenko a été relâché vendredi 11 juillet de l’hôpital psychiatrique dans lequel il était interné de force depuis le 25 mars dernier.La déclaration de culpabilité de ce militant doit être annulée, a déclaré Amnesty International. Mikhaïl Kosenko avait été interpellé après avoir participé à une manifestation en mai 2012 sur la place Bolotnaïa, à Moscou. Un mois plus tard il était placé en détention.

Lire la suite...

France: La justice opposée à l'expulsion des Roms à Bobigny

Les 200 habitants du terrain de la rue des Coquetiers à Bobigny ont appris avec soulagement la décision du Tribunal de grande instance qui a rejeté la demande du maire d’évacuer en urgence le terrain.Les habitants du campement avaient pris connaissance de la procédure d’expulsion par le biais d’une convocation notifiée par huissier une semaine avant l’audience initialement prévue le vendredi 30 mai et reportée au 23 juin pour des raisons de procédure.

Lire la suite...

Dr. Tun Aung: Sa condamnation ramenée à un an de prison

En décembre dernier, lors du Marathon des Lettres, nous étions plus de 120 000 citoyens de 98 pays à unir nos voix pour demander la libération du docteur Tun Aung, prisonnier d'opinion birman. Il y a quelques semaines, nous avons appris que nos demandes avaient été partiellement entendues. Plusieurs décrets présidentiels ont ramené sa condamnation à un an de prison, alors qu'il avait été initialement condamné à 13 ans et demi. C'est une excellente nouvelle, mais pas suffisante puisque le docteur Tun Aung n'aurait jamais dû aller en prison. Aidez-nous à faire pression pour exiger qu'il soit libéré immédiatement.

Lire la suite...

Soudan. Une femme condamnée à mort a été libérée à la suite de pressions internationales

 La libération de Meriam Yehya Ibrahim, une Soudanaise chrétienne condamnée à la peine de mort par pendaison pour « apostasie » et à une peine de flagellation pour « adultère », est un pas en avant vers la réparation de la terrible injustice dont elle a été victime, a déclaré Amnesty International lundi 23 juin.

Lire la suite...

Nigeria. Des habitants d'un bidonville obtiennent gain de cause devant un tribunal international, un triomphe contre l'impunité

La décision rendue aujourd'hui à l'encontre des forces de sécurité nigérianes qui ont ouvert le feu sans discernement sur des manifestants pacifiques à Bundu Ama il y a presque cinq ans constitue une victoire contre l'impunité et un triomphe pour la justice, ont déclaré Amnesty International et Collaborative Media Advocacy Platform (CMAP).

Lire la suite...

Bahreïn : Nabeel Rajab enfin libre

Nabeel Rajab, éminent défenseur des droits humains au Bahreïn, avait purgé la totalité de sa peine de prison le 24 mai dernier. Grâce à une forte pression internationale, les autorités ont tenu parole et l’ont libéré à cette date.De nombreuses personnes se sont mobilisées pour que la libération de Nabeel Rajab soit respectée. Vous avez été nombreux à agir en utilisant le Hashtag #FreeNabeel

Lire la suite...

Viêt-Nam. Des prisonniers d'opinion ont été libérés, mais beaucoup d'autres demeurent détenus

 

Amnesty International se félicite de la libération anticipée de plusieurs prisonniers d'opinion au Viêt-Nam. Cette nouvelle ne doit pas pour autant occulter le fait qu'au moins 70 autres restent emprisonnés pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions, a déclaré l'organisation ce lundi 14 avril 2014.Nguyen Tien Trung, Vi Duc Hoi et Cu Huy Ha Vu ont tous les trois été libérés ces jours derniers. « Nous sommes heureux d'apprendre que ces hommes sont maintenant libres, mais ils n'auraient jamais dû être incarcérés, a dit Rupert Abbott, directeur adjoint du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International. « Ces libérations sont un pas dans la bonne direction pour la liberté d'expression, et nous espérons qu'à travers elles le Viêt-Nam s'engage désormais en faveur du respect des droits humains. »

Lire la suite...