Crédit Photo: Ramzi Boudina/Reuters

Algérie: Des peines allant jusqu’à 18 mois de prison ferme pour des activistes

Plusieurs activistes ont été condamnés, cette semaine, à des peines allant jusqu’à 18 mois de prison ferme.

Mercredi, des peines allant de 6 mois à 18 mois de prison ferme ont été prononcées par le tribunal de Chlef, contre 12 activistes, alors que deux autres ont été relaxés, selon le CNLD.

Mardi, trois militants ont été condamnés à des peines de prison ferme pour des publications sur Facebook, selon le CNLD. Il s’agit de Soheib Debaghi qui a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de Cheraga à Alger et de Larbi Tahar et Boussif Mohamed Boudiaf qui ont, quant à eux, été condamnés, à 18 mois de prison ferme et 100 000 da d’amende par le tribunal d’El Bayadh.